La mise bas de Ginger (05/10/2012)

La mise bas de Ginger (05/10/2012)
Share Button

 

 

Nais­sance, et voila la vie !

Voila le moment du tra­vail qui débute, à 10h15. Pas facile de recon­naître des con­trac­tions quand moi-même je n’ai jamais pu don­ner la vie.

Mais ma princesse m’a regardé droit dans les yeux, s’est mise à pousser en ayant le ven­tre bien dur et m’a lancé un miaule­ment rauque. Et là j’ai com­pris que débu­taient les contractions !

Numéro 1 :

Le 1er bébé est arrivé par les fesses :-) Gin­ger en panique ne savait plus quoi faire et la tête du cha­ton restait coincée, donc avec mes doigts j’ai déli­cate­ment écartées les parois  et «Numéro 1» pointait le bout de son nez ! Il est tout blanc :-)

Le tra­vail a recom­mencé au bout d’1 heure, donc «Numéro 1» a pu prof­iter des léchouilles de maman, et tout pro­pre il était.

Numéro 2 :

Le 2nd cha­ton est sorti en une poussée et la tite bouille en avant ! Trop mignon. «Numéro 2» est égale­ment tout blanc.

Numéro 3 :

Mon mari a dû s’absenter et pen­dant son absence, est né le 3ème qui est arrivé 10 min­utes après. «Numéro 2», n’a donc pas pu prof­iter d’un lavage inten­sif :-)
Ha énorme sur­prise ! Petit vis­age tout bleu/gris, wow, un bébé ori­en­tal ! Voici «Numéro 3»…

Et tout pro­pre, la maman prof­ite de ses bébés. Les con­trac­tions sont longues à revenir, dés que le tra­vail recom­mençait, les cha­tons pleu­raient et Gin­ger se bloquait.

Numéro 4 :

Tout douce­ment je l’ai mobil­isé et aidé en lui cares­sant le ven­tre. Génial, «Numéro 4» arrive et il est blanc (voir jaune fonçé). il est très petit.

Numéro 5 :

Et pas le temps de le laver, les poussées repren­nent et moi lui cares­sant le ven­tre en lui dis­ant de pousser et hop , «Numéro 5» arrive et est égale­ment tout blanc.

Prob­lème !

Mais prob­lème ! Elle a sec­tionné le cor­don ombil­i­cal trop tôt et n’a pas évac­uée le pla­centa. Au bout de 30 min­utes, tou­jours pas de pla­centa en vue !
Moi en panique, le vétéri­naire au bout du fil me demande de venir en urgence à la clin­ique pour faire une radio. Et là sur­prise : Ce n’est pas un pla­centa sur l’écran, mais un autre bébé ! Il lui a donc admin­istré une piqûre de Cyto­sine pour lui faire ravoir de nou­velles con­trac­tions, car Gin­ger était trop fatiguée.
Elle n’avait alors qu’une heure pour faire son 6ème bébé, sinon il fal­lait passer par une césari­enne.
La clin­ique étant trop éloignée de mon domi­cile, j’ai décidé d’attendre dans le park­ing, devant la clinique.

Numéro 6 :

Et 10 min­utes plus tard, arrivait «Numéro 6», un bébé bleu/gris mais pas trop vigoureux.

Au bout de 40 min­utes, nous étions tous de retour à la mai­son, il était alors 16h30, bébés et maman appre­naient à se con­naitre.
Tout ce joli petit monde a eu besoin de moi pour couper leur cor­don ombil­i­cal et aider la maman à les net­toyer. Après la frayeur de «Numéro 6» et «Numéro 4» qui était plus petit et lui aussi pas très vigoureux, à force d’insister à pren­dre la tétine, ils ont tout deux repris de la vigueur et des couleurs.

Après une nuit, tous ces jolis petits râleurs vont tous très bien et sont en pleine forme !

A suivre…

 

Share Button
  1. Meredith dit :

    Your page’s wp theme looks not proffe­sional.
    You schould change it. Bet­ter graph­ics means a lot more con­ver­sions, faster load and greater con­fi­dence of
    vis­i­tors. This is some­thing that can be use­ful for you, search in google:

    Juicklor’s tem­plates source

line
footer
Powered by WordPress | Designed by Elegant Themes